Les institutions champenoises

Les institutions du Duché de Champagne
 
Codex Esplanade  Codex Gargote  Conseil Ducal  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  Jkeok - haute trahison - Reims nuit du 03 au 04 mai 1461

Aller en bas 
AuteurMessage
hersent

avatar

Messages : 15681
Date d'inscription : 17/10/2010

MessageSujet: Jkeok - haute trahison - Reims nuit du 03 au 04 mai 1461   Mar 7 Mai - 6:47

Faits : Jkeok - haute trahison - Reims nuit du 03 au 04 mai 1461


Chef d'inculpation : haute trahison
Ville : Reims
Enquêteur : Hersent, Prévôt des Maréchaux
Victime(s) : Reims et le duché
Suspect(s) : Jkeok, maire de Reims
Témoin(s) : Grosdan, Sa Grasce Amory
Lieu : Reims
Obervations complémentaires :
à Compiègne ce jour

Preuves :










Témoignages :

grosdan a écrit:
Hier, aux environs de 3:30 du matin, je me préparais à monter sur les remparts quand je suis passé près de la taverne municipale. Avant d'entrer j'ai remarqué que l'on y avait changé le nom pour ''Fatum-Main du Destin'' je jetta un regard par la fenêtre et vit Jkeok, Tayla avec quelques brigands. Je poussai la porte entra dans la taverne. Je fis mes salutations et lançai au maire ''Comme cela on flirt avec les brigands'' Il me semblait heureux d'être en compagnie de ces malfaiteurs. Je tentai de lui tirer les vers du nez et il fini par me dire ceci ''Ce sera drôle de voir le recteur combattre ces propres érudits'' Sur le coup, je ne comprit pas et lui demandai-je de m'expliquer, ce qu'il fit avec satisfaction car il éprouve une très grande haine envers les nobles tels que Amory, Ysa et aussi le Roy.

Croyant que je faisais parti de l'armée d'Ysa, il pensait bien m'avoir entuber avec tout les autres mais étant défenseur et en plus ayant travaillé à la mine toute la journée, j'ai pu évité de faire parti de ce massacre. Je leur ai souhaité une bonne nuit et parti aussitôt à la mairie pour y voir les embauches, c'est là que j'ai tout compris.

Citation :
04/05 02:43 : Armee6816 embauche Jkeok pour 16,00 écus

Il voulait se venger, lui qu'il là déjà fait en fermant toutes les mines une première fois, il récidivait encore une fois en mettant l'armée de Ysa en ennemie. Voici ce qui s'est passé au petit matin du 4 mai 1461 dans la taverne municipale.

Copie courrier adressé :

Citation :
Castel de Reims le 07/05/1461

Sieur Jkeok,

Dans la nuit du 3 au 4 mai vous avez abandonné lâchement votre poste de maire après avoir fait accroire que vous soiuhaitiez vous racheter une conduite. En utilisant un subterfuge éhonté vous avez provoqué des combats fratricides mettant à mal la ville de Reims sont vous aviez la responsabilité mais aussi le duché de Champagne que vous trahissez, une nouvelle fois.
Aussi, vous informai-je que selon la loy champenoise:
Article IV.1.3.3 : Haute trahison

Tout individu se verra accusé de haute trahison en cas d’appel à la révolte &/ou de révolte contre le Duché (sauf cas légitime), en cas de participation à une guerre contre le Duché, mais aussi lors de la remise en cause de l’unicité & de l’indivisibilité du territoire Champenois.
De par leurs rangs, les douze Conseillers ducaux, les Hauts fonctionnaires & les Maires de Champagne s'exposent à des poursuites pour Haute Trahison, pour toute Trahison durant l'exercice de leur fonction.

Votre acte répréhensible s'il en est entre dans le cadre cité ci-dessus.

Vous pouvez consulter votre dossier dans nos bureaux:

http://institutionchampagne.forumactif.com/t7896-jkeok-haute-trahison-reims-nuit-du-03-au-04-mai-1461#196294

Cordialement,

Hersent,
Prévôt des Maréchaux

Suspects :

Jkeok



Lien dossier :

http://institutionchampagne.forumactif.com/t7896-jkeok-haute-trahison-reims-nuit-du-03-au-04-mai-1461#196294

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Mayouche
Juristes
Juristes
avatar

Messages : 953
Date d'inscription : 10/01/2013

MessageSujet: Re: Jkeok - haute trahison - Reims nuit du 03 au 04 mai 1461   Mar 7 Mai - 12:32

Citation :
C’est avec une mine grave que Gaspard se présenta à la salle d’audience pour présenter l’ouverture du prochain procès.

Ce sixième jour de mai de l'an MDCLXI, sous la régence de sa Grâce Maltea di Favara Fontanaz, Duchesse de Brienne, de Rethel et de Joigny, Baronne de Beaufort, s'ouvre le procès à l'encontre de Messer Jkeok, accusé de Haute Trahison par le duché de Champagne, en raison de l’abandon de la mairie de Reims durant la nuit du 3 au 4 mai 1461, ainsi que du vol du contenu de ses caisses.

L'accusation est représentée par Dame Mayouche Cardofer de la Chapelle-Vaupelteigne, procureur de Champagne, et le procès sera présidé par Demoiselle Éloïse de Lucas, Juge de Champagne.


Après avoir remercié l'huissier, le procureur prit la relève.

Moi, Mayouche Cardofer, en ma qualité de procureur, m’adresse à vous, assemblée ici présente, à vous, Ma Dame la Juge, ainsi qu’à vous, Messer Jkeok.

Elle prit quelques instants, puis entama sa lecture de l’acte d’accusation minutieusement préparé après avoir posé un regard sur la Juge.

Votre Honneur,
C’est dans la nuit du 3 au 4 mai 1461 que l’accusé, l’ex-maire de Reims Jkeok, a commis ses actes. En effet, cette nuit-là, il s’est retourné contre le Duché de Champagne en s’associant avec les armées Fatum, quittant la mairie avec tout le contenu de ses coffres et rejoignant les rangs de ces armées. Il ne s’est non seulement arrêté là, mais ce serait assuré que les défenseurs de Reims et l’armée Esse quam videri, dirigée par la Duchesse de Jouarre, se combattent entre eux en les droguant. Le fait même que vassaux et suzerains aient pris les armes les uns contre les autres parle de lui-même quant aux actions de l’accusé. Ces actes ont même poussé Sa Majesté le Roy à demander à ce que nous le mettions en procès. Ainsi, cette procédure est lancée par volonté Champenoise ainsi que Royale.

Pour preuve de ce que nous avançons, nous avons premièrement une représentation de la pancarte affichée devant la taverne municipale, tel que vu par le prévôt le 4 mai [https://servimg.com/image_preview.php?i=2814&u=11096344https://servimg.com/image_preview.php?i=2814&u=11096344]. Nous avons ensuite 2 témoins qui pourront, grâce à leur témoignage, ôter tout doute possible quant aux actions et motivations de l’accusé. Le premier, Sa Grâce Amory, Duc de Jouarre, Vicomte de Choisy au bac, Baron de Coulommiers, seigneur de Brainville, témoignera de toute la rancœur, le mépris et le ressentiment qu’a démontré l’accusé envers le Duché de Champagne et ses conseillers la veille des faits. Le second, Messer Grosdan, recteur de l'université de Champagne, va nous rapporter les propos que l’accusé a tenu devant lui, quelques heures à peine avant les faits.

Ainsi, votre Honneur, nous accusons le traître Jkeok de haute trahison envers le Duché de Champagne en vertu de l’article IV.1.3.3 : Haute trahison, tiré du Livre II intitulé De la Justice, qui stipule :
« Tout individu se verra accusé de haute trahison en cas d’appel à la révolte &/ou de révolte contre le Duché (sauf cas légitime), en cas de participation à une guerre contre le Duché, mais aussi lors de la remise en cause de l’unicité & de l’indivisibilité du territoire Champenois.
De par leurs rangs, les douze Conseillers ducaux, les Hauts fonctionnaires & les Maires de Champagne s’exposent à des poursuites pour Haute Trahison, pour toute Trahison durant l’exercice de leur fonction. »

Nous rappelons aussi que selon l’article VII.5, tiré du livre I intitulé Des droits fondamentaux :
« Tout accusé est présumé coupable, s’il n’est pas conforme à l’article V.3. Il doit apporter la preuve de son innocence. »
Nous invitons donc l’accusé à prouver son innocence sans quoi il sera reconnu coupable des faits lui étant reprochés.

En plus du chef d’inculpation, nous prenons en compte le délit de fuite de l’accusé comme circonstance aggravante, comme l’indique l’article IV.2.8, tiré du Livre II intitulé De la Justice :
« Constitue un délit de fuite le fait de fuir une ville ou un duché afin de se cacher des agents ducaux ou des armées ou alors qu’on y a été assigné. Lorsqu’il est associé à une procédure judiciaire devant aboutir à un procès, le délit de fuite est une circonstance aggravante conduisant au moins à une peine de prison. »
Ayant fuite Reims, l’accusé a tenté de s’évader et d’éviter le procès qui ne le manquerait pas. Mais la justice Champenoise a été plus rapide.

L’article IV.2.4 sur la complicité, tiré du Livre II intitulé De la Justice, stipule :
« La participation d’une tierce personne à un acte répréhensible par la loi, qu’elle soit directe ou indirecte, active ou passive, l’expose à des poursuites pour complicité de délit, de crime. Une modération de la peine pourra être envisagée si cette personne n’est pas l’instigateur, l’acteur principal du délit. »
De ce fait, l’accusé est considéré complice des armées Fatum. Nous considérons donc qu’il a profité de son poste de maire pour aider les brigands dans la prise de Varennes, ayant accès à des informations privilégiées.

Finalement, selon l’article II.3.1, tiré du Livre II intitulé De la justice :
« La non-présentation du prévenu au tribunal ne peut servir à priori à invoquer une atteinte aux droits de la défense. »
Selon l’article suivant, le II.3.2 :
« Le prévenu a le droit de se faire représenter par un avocat. La défense peut faire appel à deux témoins qui devront prêter serment de vérité et de bonne foi. »
Finalement, l’article II.4.1, toujours tiré du Livre II intitulé De la justice, stipule :
« L’accusation représentant la victime peut faire appel à deux témoins qui devront prêter serment de vérité & de bonne foi. »

Ainsi, si l’accusé désire tenter une défense, nous suggérons les services d’un des avocats de l’Ordre des Dragons [http://forum.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=4831].

S’il désire se défendre par ses propres moyens, nous rappelons à l’accusé qu’il peut se renseigner concernant nos Loys sur la Grande Place [Gargote Champenoise].

Nous prévalant de notre droit mentionné précédemment, nous citerons à la barre Messer Grosdan, recteur de l'université de Champagne, et Sa Grâce Amory, Duc de Jouarre, Vicomte de Choisy au bac, Baaron de Coulommiers, seigneur de Brainville.

Fait à Reims le 6 mai 1461
Mayouche Cardofer
Dame de la Chapelle-Vaupelteigne
Procureur de Champagne
Revenir en haut Aller en bas
jujoss
sécurité
sécurité
avatar

Messages : 2518
Date d'inscription : 02/10/2010
Localisation : Clermont

MessageSujet: Re: Jkeok - haute trahison - Reims nuit du 03 au 04 mai 1461   Sam 31 Mar - 14:29

Minutes du Procès

Acte d'accusation:
 

L'accusation a appelé Amory:
 

L'accusation a appelé Grosdan:
 

Première plaidoirie:
 

Réquisitoire:
 

Dernière plaidoirie:
 

Verdict:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jkeok - haute trahison - Reims nuit du 03 au 04 mai 1461   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jkeok - haute trahison - Reims nuit du 03 au 04 mai 1461
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Reviel_di_dandailion - Tentative de révolte - Reims- nuit du 27 au 28 decembre 1461
» Tilouis - 4.VIII.1459 - R - Haute trahison
» [RP] Histoire d'un joyeux brigand
» Haute trahison - Farwen
» [TOP] Fred65140 - Haute trahison - 10/10/1458.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les institutions champenoises :: Le tribunal de Champagne :: bureaux prévôté-procure :: Salle des procédures :: archives salle des procédures-
Sauter vers: